Rechercher
  • Mon Ekilibre kinésiologie

Comment LE STRESS Influence notre ADN, pourquoi LA KINÉSIOLOGIE peut vous aider.

Mis à jour : juin 25


L’épigénétique, apparaît dans les années 1990, est selon la définition de l’Inserm : « la génétique correspond à l’étude des gènes, l’épigénétique s’intéresse à une "couche" d’informations complémentaires qui définit comment ces gènes vont être utilisés par une cellule… ou ne pas l’être. »

Lors de notre conception, nous héritons à la fois de 50% de gènes paternel et 50% de gènes maternelles. Ils vont plus ou moins s’exprimer en fonction de leurs « dominance »… 30% de ses gènes interviennent dans notre santé. Les recherches menaient à ce jours, permettent aux chercheurs de mieux comprendre le mécanisme de déclenchement des maladies. L’un des facteurs aggravant dans le déclenchement est le STRESS. En effet, sous l’effet de ce dernier, notre ADN se modifie, nous influençons donc les modifications de part notre état moral, notre alimentation, l’exercice physique...Les recherches en épigénétique permettent donc de faire de la prévention pour nous maintenir au mieux dans notre état d’excellence. Les traumatismes psychologiques rejaillissent sur nos défenses immunitaires, et les modifications génétiques perdurent et peuvent se transmettre de génération en génération. Nous héritons donc du stress de nos parent, de nos grands-parents…

Isabelle MANSUY, neurogénéticienne à l'université de Zürich et à l'école polytechnique fédérale de Zürich, lors d’une conférence enregistrée en 2016, a conclut qu’il y a bien une transmission des effets du stress sur plusieurs générations et que les marquages épigénétique sont confirmés sur les gamètes (spermatozoïdes) et les neurones (vidéo de la conférence : https://www.youtube.com/watch?v=J1sxDXHeIj0 ).

De plus , le Dr. Éric R. KANDEL, prix Nobel de physiologie et de médecine (Université Columbia NY) : affirme que « 85 % de nos gènes peuvent être désactivés ou activés par des informations émanant de notre environnement: cela incluent nos pensées, nos croyances, nos émotions... Selon lui, il ne faut que 3 secondes à ces gènes pour atteindre leur expression maximale. Avec de nouvelles pensées, la libération du stress, de nouvelles croyances, de nouvelles habitudes, nous sommes donc en capacité de nous transmuter en quelques secondes neurologiquement, chimiquement, génétiquement. (livre du DR Éric R. KANDEL : In Search of Memory – The Emergence of a New Science of Mind)

Pour Eric Bernard, qui dirige le service d’endocrinologie diabétologie du Chu de Montpellier, le diabète est l’un des meilleurs exemple pour comprendre l’influence de l’environnement sur le métabolisme. C’est une maladie rare chez les aborigènes d’Australie qui conservent un mode de vie ancestral, ils ont la capacité à survire plus facilement à la famine, car leur organisme brûle moins de calories pour y faire face. Lorsqu'ils sont exposés à la vie sédentaire et suralimentée, ils peuvent déclencher des phénomènes épigénétiques qui stimulent l’expression de certains gènes. Quand ils s’installent en ville, poursuit Eric Renard, Ils prennent du poids et une résistance à l’insuline… Mais s’ils retournent vivre comme avant , le diabète disparait ». Bonne nouvelle, dans bien des cas, les « transformations génétiques » sont réversibles. (https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/epigenetique-l-heredite-au-dela-des-genes_130245 ).


Pourquoi la kinésiologie peut vous aider ?

Petit rappel : La kinésiologie est une méthode de bien-être a été créée le Dr Georges Goodheart. Elle repose sur le principe que le corps garde en mémoires toutes traces des traumatismes physiques ou émotionnels.

Comme vous l’avez compris précédemment : Le corps n’oublie rien, il stocke toutes ses informations. La kinésiologie se préoccupe de l’individu dans sa globalité. Le corps et le mental tout est étroitement lié. En interrogeant le corps, par l’intermédiaire du test musculaire, la kinésiologie recherche ses « mémoires de corps » qui nous appartiennent ou non, et qui dans tous les cas, influencent notre comportement, notre état physique et moral. Elle instaure un dialogue direct avec vos mémoires cellulaires et héréditaires. Les conséquences d'évènements traumatisant, vécus ou générationnels, ne se manifestent plus dans notre vie et ne sont plus transmis aux générations futures. En libérant les stress accumulés, vous permettez à votre corps , à vos gènes, de s‘exprimer librement, et de profiter ainsi d’une meilleure santé, d’un mieux-être, d’une meilleure vie.

Lors d’une séance, vous fixez un objectif positif : Ce que vous avez envie d’être : par exemple : « je veux être heureux(se) ». Nous allons ensemble, chercher l’ensemble des blocages qui vous empêchent de l’être avec l’aide de différentes méthodes : nous identifions l’âge et les générations, quand a eu lieu le blocage ou une réaction émotionnelle qui en résulte. Lors de l’équilibration nous soulageons et en mettons en place les modifications dans le mode de vie, nous arrivons à modifier les conséquences (disparition du blocage ou du comportement indésirable, équilibre rétabli, forces d’auto-guérison réveillées). Si nous comparons notre corps à notre smartphone, cela revient à faire « une mise à jour », vous remplacez les programmes obsolètes par des programmes nouveaux qui vous sont adaptés.


Si vous avez des questions n’hésitez pas à me contactez, je serai ravie de vous aider à mieux comprendre et à vous libérer.



0 vue